Academie de Montpellier
Ecole primaire Marcel Pagnol
Accueil du site > Archives articles 2012/2013 > Classe de C.M.1 et C.M.2 > Travaux d’élèves > C.M.1/C.M.2 : Poésie n° 3 "La Chanson de Roland" (extrait)

C.M.1/C.M.2 : Poésie n° 3 "La Chanson de Roland" (extrait)

lundi 14 janvier 2013, par Admin

Roland, le neveu de Charlemagne, s’est fait attaquer par les Sarrasins au col de Roncevaux, à cause d’une traîtrise de Ganelon, pourtant chevalier de Charlemagne lui aussi.
Malgré l’appel de Roland avec son cor, Charlemagne arrive trop tard et trouve son neveu mort, son épée Durandal cassée à côté de lui.
Charlemagne fait arrêter et juger Ganelon ; celui-ci est condamné à mort pour être un traître (ou un félon).
Ce passage décrit son exécution, d’abord en français (à apprendre) puis dans la langue de l’époque (à ne pas apprendre).

Le supplice de Ganelon


Plus que tout autre, les Francs ont jugé
que Ganelon doit mourir d’un terrible supplice.
On fait alors amener quatre destriers,
on y attache ses pieds et ses mains.
Les chevaux sont fougueux et rapides,
quatre servants les poussent en avant.
Près d’un cours d’eau au milieu d’un champ,
Ganelon est livré à une fin lamentable :
de plus en plus tous ses nerfs se distendent,
et tous les membres de son corps se rompent ;
sur l’herbe verte son clair sang se répand.
Ganelon est mort comme un misérable félon.
Qui a trahi, il n’est pas juste qu’il s’en vante.
JPEG - 214.6 ko

Sur tuz les altres l’unt otriet li Francs
Que Guenes moerget par merveillus aban
Quatre destrers funt amener avant ;
Puis si li lient e les piez e les mains.
Li cheval sunt orguillus e curant.
Quatre serjant les acoeillent devant
Devers une ewe que est en mi un camp.
Guenes est turnet à perditiun grant ;
Trestuit si nerf mult li sunt estendant,
Et tuit li membre de sun cors derumpant ;
Sur l’erbe verte en espant li clers sancs.
Guenes est morz cume fels recreanz.
Ki traïst altre, nen est dreiz qu’il s’en vant.

2 Messages de forum

Répondre à cet article


Visiteurs connectés : 8

ET VOUS ÊTES DÉJA A ÊTRE PASSÉS NOUS VOIR !
Ecole primaire Marcel Pagnol (académie de Montpellier) - 2009
Responsable éditorial : M. le Directeur