Academie de Montpellier
Ecole primaire Marcel Pagnol
Accueil du site > Archives articles 2012/2013 > Classe de C.M.1 et C.M.2 > Travaux d’élèves > C.M.1/C.M.2 : Poésie n°4 "Le Corbeau et le Renard"

C.M.1/C.M.2 : Poésie n°4 "Le Corbeau et le Renard"

lundi 18 février 2013, par Admin

Voici la fable "Le Corbeau et le Renard" de Jean de La Fontaine, suivie de la fable d’Esope dont elle est inspirée.

Le Corbeau et le Renard
 
Maître Corbeau, sur un arbre perché,
Tenait en son bec un fromage.
Maître Renard, par l’odeur alléché,
Lui tint à peu près ce langage :
"Hé ! Bonjour, Monsieur du Corbeau.
Que vous êtes joli ! Que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois. "
A ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie ;
Et pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
Le Renard s’en saisit, et dit : "Mon bon Monsieur,
Apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de celui qui l’écoute :
Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute. "
Le Corbeau, honteux et confus,
Jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.

Jean de LA FONTAINE (1621-1695)



LE CORBEAU ET LE RENARD

Un corbeau déroba un morceau de viande et alla se percher sur un arbre. Un renard, l’ayant aperçu, voulut se rendre maître du morceau. Posté au pied de l’arbre, il se mit à louer la beauté et la grâce du corbeau :
"A qui mieux qu’à toi convient-il d’être roi ? En vérité tu le serais, si tu avais de la voix ! " Le corbeau voulant lui montrer qu’il n’en était pas dépourvu, laissa tomber la viande et poussa de grands cris.
L’autre se précipita, s’empara de la viande et dit :
"Ô corbeau, si tu avais aussi de l’intelligence, il ne te manquerait rien pour être roi de tous les animaux !"
Avis aux sots.

Esope (VIIe S. - VIe S. av. J.C.)


2 Messages de forum

Répondre à cet article


Visiteurs connectés : 8

ET VOUS ÊTES DÉJA A ÊTRE PASSÉS NOUS VOIR !
Ecole primaire Marcel Pagnol (académie de Montpellier) - 2009
Responsable éditorial : M. le Directeur